Dans l'optique de tester l'ombrage d'une figurine avec l'aérographe, j'ai monté et peins ce squig bounder de la gamme Citadel. Ca me fera un chef de bande pour Warcry, un gobelin monté pour Song of blades and Heroes, et le début d'une unité de chevaucheurs de squigs pour Dragon Rampant.

Difficulté imposé pour ce test: pas de lavis intégral sur le squig qui viendrait gacher l'ombrage posé à l'aérographe. Pour la peinture du squig, je l'ai laissé monté en 3 parties, la mâchoire, la chevaucheur et le corps, que j'ai fixé par l'intérieur de la machoire à la pâte a fixe afin de pouvoir poser mes bases à l'aérographe tout en permettant le démontage ensuite pour peindre sereinement la gueule. j'ai posé mon ombre avec un mélange de bleu sombre et de rouge pour le dessous du ventre, puis en changeant l'angle de pulvérisation je suis passé en rouge puis en rouge orangé pour le zénithal.

Le test est concluant, l'ombrage naturel me plaisant je n'ai pas retouché au lavis mon travail. Je n'ai passé du lavis que dans quelques creux pour les accentuer. Gain de temps, gain en technique. Je progresse! J'aime sortir de ma zone de confort. Le reste du gobelin est peint de manière classique. idem pour le crâne et les champignons. 

DSCN9189La bestiole dans son ensemble...

DSCN9190Les arrêtes de l'armure du gobelin et du squigs sont faites au crayon (un Pablo Caran d'ache)...

DSCN9191La fameux ombrage aérographé...

DSCN9192Le petit crâne de squig que j'adore...

DSCN9193La gueule de la bestiole, les gencives sont peintes en couleur chair dégradée au violet...