"Dans les cieux assombrits par l'éclipse lunaire, des traits lumineux signifiaient la chute prochaine des métèorites. Le métal contenu dans ces roches célestes permettraient aux royaumes nains de forger les armes mythiques nécessaires à la leurs renaissances. Le corps expéditionnaires avaient voyagé plusieurs semaines pour trouver le site recherché par les astronomes. Son avance n'était pas passée inaperçue, mais que peut donc vraiment craindre un corps blindés nains voyageant dans les contrées hospitalières du sud de l'empire des hommes? De faibles hobbits avinés ne représentaient de menace pour personne. La plaine fertile étaient en vu et les troupes étaient réparties pour ratisser la zone de chute des météores. Quand soudain retenti un cor de guerre, dans la clarté de l'aube naissante apparu un ost de guerre, de hobbits rassemblés pour défendre leurs terres... Le Thane lampa goulument sa pinte de bière noire, en aboyant ses ordres. Les pierres célestes d'abord,les hobbits ensuite, pas de témoins...donc aucun survivant..."

Objectifs du Scénario

Les objectifs du scénario sont de récupérer un maximum de pierre céleste, et de détruire un maximum d'unité adverse.

Conditions de victoire

Une pierre récupérée rapporte un point de victoire, tout comme une unité adverse détruite. Les pierres célestes apparaitront sur la carte selon un jet de dès qui déterminera leur position. Il y aura 3 pierres célestes qui apparaitront les unes apres les autres, dès qu'une pierre est ramassée, une autre apparaît. Le joueur ayant le plus de point lors de la déroute d'une des armées gagne la partie.

Placement des pierres céleste

Prenez les lignes divisant la table en deux, dans la longueur et la largeur. Jetez un D6. Sur 5+, la pierre est placée au centre de la table, sur 1 elle est placée sur la ligne divisant la table en largeur entre le centre et le bord de table, sur 3 c'est entre le centre et le bord de table opposé. Sur 2, elle est placée sur la ligne divisant la table en longeur entre le centre et le bord de table, sur 4 c'est entre le milieu et le bord opposé. Les pierres sont placées une à une, dés qu'une pierre est ramassée, une suivante est placée aléatoirement lorsque le tour passe à l'adversaire. Pour ramasser une pierre, il faut qu'un unité la charge, donc en utilisant un ordre d'attaque. Une pierre ramassée est conservée et ne peut être reprise.

Compte rendu de la partie

DSCN7933L'armée naine, très forte sur son flanc droit, s'avance, les golems sont en marche!

DSCN7934Sur son flanc gauche, une unité de guerrier des plaines s'avancent ...

DSCN7936Les gardiens des forges appuyés par un canon orgues et les golem vont chercher la première pierre.

DSCN7937A portée de charge de la pierre se positionnent les gardes hobbits de la tour des meules de Martel-Brie... Mais les nains plus rapides la récupèrent!

DSCN7938Une nouvelle pierre tombent prêt de la formation du général hobbit...

DSCN7940Plus rapide que les guerriers des plaines, elle s'en empare! 

DSCN7941Le centre de la formation hobbit se prépare à tirer...

DSCN7942La garnison de la tour des meules appelle le Grand Garde Manger (un géant) pour l'appuyer face à la force naine...

DSCN7943Les archers reculent pour encaisser la charge des lourds golems nains, et pour se mettre hors de portée des canons...

DSCN7944La ligne de feu des hobbits tente une salve sans succés... La tension est à son comble sur le champ de bataille...

DSCN7945La ligne naine fait feu à son tour...

DSCN7946Et c'est un massacre!

DSCN7947La garnison de la tour des meules tente une fuite, sans succés, elle est hâchée menu...

DSCN7948Un couloir est ouvert pour la charge du char de guerre nain...

DSCN7949Les guerriers des plaines fort loin de la pierre se positionnent sur le flanc de l'ost hobbit...

DSCN7950Le régiment du général hobbit ramasse une pierre céleste...

DSCN7951Une seconde pierre tombe au même endroit...une chance pour les hobbits!

DSCN7953Le canon a flamme nain subit l'ire du canon hobbit, non sans dommage...

DSCN7954Quelle douce vengeance de voir les nains désorientés...

DSCN7955La dernière pierre céleste est ramassée...

DSCN7956L'infanterie des plaines fonce sur le régiment du général hobbit pour porter un coup sévère à l'armée... Les cavaliers hobbits se rapprochent pour le portéger.

DSCN7957Le char nain s'en prend aux archers...

DSCN7958La ligne des hobbits reste solide, bien que dispersée...

DSCN7959Le choc des armées s'annonce...

DSCN7961Après une dernière salve, c'est la fin du canon à flammes...

DSCN7962Sur ce, l'armée naine reprend l'initiative...Mais perd son char en tentant d'écraser les archers qui résistent!

DSCN7963La force naine s'amenuise mais n'a pas dit son dernier mot...

DSCN7964L'infanterie légère naine vend chérement sa peau, réduite au silence, elle a fait fuir la cavalerie adverse...

DSCN7966La ligne de tir  des hobbits se reforme pour se faire  encore plus menaçante... le flanc gauche de l'armée risque l'anéantissement...

DSCN7967Le flanc droit se reprend, le général a conscience de l'enjeu...

DSCN7968Les golems s'attaquent au géant, dernier rempart avant l'artillerie, les archers hobbits ayant subit les foudre de leur canon orgue...

DSCN7969La charge est possible pour chaque camp, mais aucune des infanteries d'élites ne veut en découdre au corps à corps sans préalablement profiter de la puissance des tirs d'appui.

DSCN7970Le canon orgue des hobbits est sur le point de dérouter... le reste de l'artillerie met à genou le canon orgue des nains...

DSCN7971L'infanterie lourde hobbits revient soutenir le flanc malheureux...

DSCN7972Le géant charge le premier golem...Et le détruit! C'est la déroute pour les nains!

 "L'odeur du sang imprégnait l'air, les cris des blessés se joignaient aux pleurs des mourant. Dans un sifflement aigu de vapeur, le golem nain expirait bruyamment. Sire boursegrain, le général hobbit, rentrera à Bourg-Gigot en héros, en héros amer. Les nains lui garderont eternellement rancune de cette affront fait à leur puissance et leurs rêves désenchantés. Tôt ou tard, ils reviendront, résolus à se venger, par le fer des haches de guerre dans le fracas de la bataille. Et tous les corbeaux de ses terres natales ne suffiront à se repaïtre de cette moisson de rancoeur. "